Stentrode Netexplo Award Winner 2018

Stentrode
Une endoprothèse pour contrôler un exosquelette par la pensée
Quoi ?

A la manière d’un stent vasculaire, ce dispositif équipé d’électrodes est placé dans un vaisseau sanguin proche du cortex cérébral. Il est alors capable de détecter les signaux électriques normalement envoyés par le cerveau pour initier un mouvement. Les signaux captés sont ensuite transmis à un ordinateur dirigeant un exosquelette. Les paralysés pourraient ainsi contrôler un exosquelette (ou simplement un membre robotique) par la pensée. Le dispositif a été testé avec succès sur des moutons en 2016 et un essai clinique sur un groupe de patients paralysés est prévu début 2018.

L’intérêt ?

Cette technique a l’avantage de ne pas nécessiter de chirurgie invasive. L’équipe de recherche travaille actuellement à adapter le procédé pour traiter d’autres pathologies comme l’épilepsie, la maladie de Parkinson, la dépression et les troubles de stress post-traumatique. C’est un exemple de collaboration fluide et quasi-immédiate entre intention humaine et action de la machine numérique. 
Le score est de 5

Les analyses Netexplo ne sont visibles que par les utilisateurs adhérents.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant !